Addon 2/3 damassé

Taille

 Addon 2/3 en acier damassé.

La soudure est apparente.

"Les motifs présents sur le Damas de corroyage correspondent à la forme des différentes couches d'acier soudées. (...) la forme du motif est intentionnelle, choisie par le forgeron au moment de l'élaboration de la pièce en provoquant des déformations soit par des techniques de forge libre, soit en estampant la barre de matériau composite des motifs recherchés. Les motifs possibles sont très nombreux suivant les types d'acier et l'habileté du producteur (formes simples comme des lignes parallèles, vagues, ronds, carrés... mais également des motifs élaborés tels de petits dessins)

Dans les deux cas , ces motifs sont en général peu discernables à l'état brut du matériau et doivent être "révélés" par des traitements particuliers (en général chimiques)."

Création et texte : Yves Moulin

"Tout commence par de simples tôles d’acier inox de qualité AISI 304 et AISI 316L et d’une épaisseur de 1 mm. Elles sont découpées au format 45 x 120 mm et empilées pour former un bloc de 75 mm de haut.

La soudure entre elles se fait à environ 1000°C, avec une pression de 500 kg/cm2Le mille-feuilles obtenu est ensuite étiré par forgeage pour obtenir une barre de section carrée de 12 à 15 mm. C’est par le torsadage, toujours à chaud, de cette barre que l’on obtient les motifs en diagonale ou en étoile qui seront visibles plus tard. Après cette opération, la barre est découpée en tronçons, de nouveau équarrie par abrasion, et sciée longitudinalement pour produire 2 plaques qui seront formées, à chaud, en anneaux.

La jonction des extrémités de ces plaques est rectifiée puis brasée. C’est la fin de la partie forge et le début de la partie mécanique de la fabrication.

Les ébauches de bagues sont nettoyées et décapées, puis transférées sur un tour mécanique.Par tournage on alèse à un diamètre inférieur à la dimension finale, puis les bagues sont montées sur un mandrin, tournées à la dimension finale et mises à la largeur voulue. 

Après un contrôle des dimensions et de l’absence de défauts, elles sont retouchées et polies finement. C‘est par l’attaque chimique de l’un des aciers que l’on obtient la ‘’révélation’’ du motif du damas.

Suit un nettoyage aux ultra-sons afin d’éliminer la poussière de nickel formée lors de l’attaque chimique. Ensuite, pour les finitions oxydées, un traitement électrolytique permet d’obtenir une couche noire en surface.

Pour terminer on réalise un polissage/satinage de toutes les surfaces.

On peut obtenir une très grande variété de motifs en variant et combinant le nombre et la géométrie des couches, le torsadage plus ou moins fin, la position de la coupe par rapport au centre de la barre, la profondeur de l’attaque chimique, les déformations locales dues au travail de forge."

 

_

Il faut un addon medium et un addon 2/3 pour créer une bague complète.

 L'addon est la partie interchangeable qui vient se loger au centre de la bague. Tous nos addons sont compatibles pour toutes les bases (larges, small, etc).

Découvrez le concept de mood ? Tout ce qu'il faut savoir juste ici : https://www.yourmood.net/pages/le-concept-mood-la-bague-interchangeable-originale-depuis-2004